Our readers love our magazines. Share your favorite articles / business listings now!


Covid 19 Avec Des Adolescents

L’adolescence est un temps de changement, à la fois physique et mental.

Par Jacqui Walker 

Untitled design-39

L’adolescence est un temps de changement, à la fois physique et mental. Le coronavirus (COVID-19) rend cette période encore plus difficile pour nos adolescents. Avec la fermetures d’écoles et les événements annulés, de nombreux adolescents ratent certains des plus grands moments de leur jeunesse ainsi que des moments quotidiens comme discuter entre amis et de participer en cours. Cela peut causer plus de stress que le danger et l’incertitude causée par le virus lui-même.

Une étude de Bep Uink (2017) suggère que les adolescents pourraient mieux faire face au stress lorsqu’ils sont entourés d’amis plutôt qu’adultes. Être entre amis pendant les périodes de stress peut offrir aux adolescents un espace de soutien et de récompense qui peut aider à atténuer les turbulences émotionnelles que l’adolescence peut engendrer.  L’étude a révélé que les adolescents qui étaient avec (ou communiquaient en ligne avec) des amis après un événement stressant ont rapporté des niveaux inférieurs de tristesse, de jalousie, d’inquiétude et des niveaux plus élevés de bonheur, que ceux seuls ou avec des adultes. Qu’ils soient avec des amis en personne ou en ligne ne semblait pas avoir d’importance. Le virus a fermé des écoles, magasins, Salle de sport, cafés et parcs... tous les endroits que les adolescents fréquentent.  Les adolescents ont été confines avec leurs famille à un âge où beaucoup cherchent une indépendance. En plus de cela, ils sont soumis à l’école à la maison et aux parents inquiets qui tentent de s’assurer que les écrans ne sont pas la seule activité de la journée et que leurs enfants sont en sécurité. Comment votre adolescent réagit-il?

 

Est-ce que votre adolescent dort plus, est moins communicatif, lève les yeux, baille et hausse les épaules ? Si oui, soyez réconforté et félicitez-vous, vous avez un adolescent normal. Craignez-vous que votre enfant adolescent se sente anxieux, seul, en colère, ou frustré et que sa vie devienne encore plus limitée par l’existence du virus? Si oui, c’est aussi une réponse normale. Alors, comment faites-vous face aux angoisses qui se développent entre parents et enfants?

 

La première chose à faire est de reconnaître que ce sont des sentiments normaux. Les parents protègent instinctivement leurs enfants et les adolescents cherchent l’indépendance. En ce moment, il y a des instincts qui peuvent travailler les uns contre les autres. La deuxième chose à faire est de trouver un moyen de travailler avec ces instincts opposés. En tant que parents, aidez vos enfants à maintenir leur indépendance et le contact avec leurs amis. Au lieu d’enlever les écrans, définissez des règles et des limites, travaillez avec votre adolescent pour rédiger un contrat. Négociez avec eux afin qu’ils participent à la décision du temps qu’ils passent en ligne avec leurs amis. Acceptez leur besoin d’espace et de vie privée, cela aide à la confiance et au respect. S’il y a un objectif que vous souhaitez atteindre comme un « appel zoom familial », ajoutez-le au contrat. Créez un contrat que vous signerez. En tant que parents, vous devez respecter le contrat autant que votre adolescent. Le contrat devrait également contenir des conséquences pour les deux partis. C’est aussi une leçon de vie précieuse ; en tant qu’adultes, nous entrons dans des contrats tout le temps. La troisième chose la plus importante est de se tenir au contrat. Définir des limites claires est la meilleure chose que n’importe quel parent puisse faire pour son enfant car ça élimine toute confusion. Un simple contrat qui assure l’indépendance, la confiance, le respect, les limites et la stabilité est la clé pour réduire les conflits et les angoisses. Donnez à votre adolescent le temps de parler à ses amis, car de nombreuses études ont prouvé que les amis sont plus importants que les parents pour les adolescents.

 

Les amis semblent être un « tonique émotionnel » du moins à court terme,  a déclaré le co-auteur de l’étude susmentionnée, la Dre Kathryn Modecki. et pendant la crise sanitaire du COVID 19, nos adolescents peuvent avoir besoin de leurs amis plus qu’ils n’ont besoin de leurs parents et de leur famille.

Matière à réflexion.

Auteur : Jacqui Walker est la fondatrice de MBS Académie Mougins. Jacqui est une Psychologue enregistrée avec la British Psychological Society. Elle se spécialise dans la dyslexie, et est qualifiée pour tester, évaluer, développer des programmes et les administrer. Jacqui est également Psychothérapeute, spécialisée en Thérapie Comportementale Cognitive.

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.