Mamans Tranquilles : Yoga Pour Aider À La Transition Maternelle 

Pour de nombreuses futures mamans, la grossesse est un rite de passage qui les mène à la maternité. C’est une transition importante au cours de laquelle elles doivent s’adapter aux changements de leur corps, de leurs hormones et de leur psychisme.

Auteur : Noona Ayres

Pregnant Yoga 3

Certes, dans les temps pré-confinement, la vie avait l'habitude d'être très rapide avec très peu de temps pour soi. Le yoga prénatal offre une merveilleuse occasion de ralentir, de se connecter aux changements que subissent les futures mamans et de tisser un lien avec leur bébé en pleine croissance. Même pour les mamans qui ont déjà des enfants, le yoga prénatal est une chance de se concentrer sur leur bébé à naître.

Beaucoup de gens se demandent quelle est la différence entre le yoga et le Pilates. Contrairement au Pilates, le yoga est plus que le simple mouvement. Il fournit un élément plus subtil et spirituel à l'exercice prénatal, touchant les aspects énergétiques et la psychologie de l'approche de la maternité ainsi que les changements physiques.

Lorsqu'il est spécifiquement adapté aux besoins des mamans prénatales, le yoga peut être pratiqué en toute sécurité pendant la grossesse à condition que votre médecin vous ait donné le feu vert. Certaines postures sont évitées pour protéger le bébé et une approche plus douce est nécessaire, compte tenu des changements que subit la maman. Un élément d'écoute profonde du corps est encouragé. De nombreuses mamans déclarent se sentir plus détendues après le yoga prénatal. Maman heureuse, bébé heureux!

Le yoga prénatal comprend des poses qui aident le corps de la mère à s'adapter à son bébé en pleine croissance. Des poses spécifiques sont pratiquées pour aider le fœtus à se mettre dans la bonne position en prévision de la naissance. L'accent est également mis sur la respiration, car la capacité pulmonaire diminue à mesure que la grossesse progresse. Contrairement au yoga régulier, il y a un accent important sur l'intégrité du plancher pelvien, et des exercices du plancher pelvien sont pratiqués à chaque séance pour maintenir et aider la santé du plancher pelvien tout au long de la grossesse et au-delà.

Vous pouvez pratiquer le yoga prénatal pendant les 2èmes et 3èmes trimestres à condition que votre médecin vous ait donné le feu vert. Au cours du premier trimestre, il est plus important d’aller vers l’intérieur et de se connecter avec votre corps qui subit des changements majeurs.

Le yoga peut aider à atténuer les niveaux de stress pendant la grossesse et aide également le processus de l’accouchement. Dans les cours de yoga prénatal, nous pratiquons une variété de techniques de respiration qui agissent sur le système nerveux, abaissent les niveaux de stress et provoquent un état de relaxation. Une maman calme libère beaucoup moins de cortisol (hormone du stress) dans son système et donc dans celui de son bébé.

 

Pendant l’accouchement, il est important de maintenir le système nerveux dans l’état parasympathique (« repos et digestion ») car cela facilite le processus en libérant davantage d’hormones qui provoquent la naissance et d’endorphines qui aident à soulager la douleur. À cet égard, les techniques de respiration sont également utiles pour faire face aux contractions.

Après l'accouchement, il est conseillé de se reposer pendant 40 jours pour donner au corps le temps de guérir, à l'utérus de se rétracter et à maman de s'adapter à la maternité. Tant que le médecin donne le feu vert après cela, il est prudent de pratiquer un yoga doux, en se concentrant sur la reconstruction des abdominaux, la force du plancher pelvien et l'atténuation de la tension musculaire due à l'allaitement.

Auteur : Noona Ayres est une instructrice de Yoga Intégral® certifiée et adore enseigner aux femmes enceintes et nouvelles mamans. 

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.